Ce sera peut-être un test: Emirates viendra à Bruxelles avec son avion porte-drapeau, l'Airbus A380. Cet avion géant propose 517 places, et Emirates dispose de la première flotte d'A380 au monde, avec 60 exemplaires. Un service unique sera organisé le 18 septembre, exactement un an après le premier vol.

Un cas exceptionnel

Actuellement la ligne est assurée par un Boeing 777-300ER d'environ 350 places. La ligne a beaucoup de succès, si bien qu'Emirates étudie l'idée d'affecter un A380 sur Bruxelles. C'est plutôt exceptionnel, car l'aéroport de Bruxelles n'est pas la destination optimale pour les avions géants (747 ou A380), faute d'un trafic suffisant. Les longs courriers ne dépassent guère les 300 sièges. Mais Emirates, premier transporteur aérien international au monde, attire beaucoup de passagers sur Dubaï, surtout pour les correspondances vers l'Asie ou l'Australie.

Brussels Airport consulté

L'aéroport de Bruxelles a été consulté sur l'hypothèse d'une ligne en A380. Il devrait disposer de passerelles spécifiques pour faciliter l'embarquement. Et aussi élargir les taxi ways pour que les moteurs ne soufflent jamais au-dessus des pelouses. Aucune décision n'a encore été prise. Le vol du 18 septembre sera un test. Ce n'est pas la première venue d'un A380 à Brussels Airport : la Lufthansa avait déjà fait une visite de deux heures avec le même avion. Mais n'avait pas assuré d'embarquement : il s'agissait d'un vol d'entraînement.

Ce sera peut-être un test: Emirates viendra à Bruxelles avec son avion porte-drapeau, l'Airbus A380. Cet avion géant propose 517 places, et Emirates dispose de la première flotte d'A380 au monde, avec 60 exemplaires. Un service unique sera organisé le 18 septembre, exactement un an après le premier vol.Un cas exceptionnelActuellement la ligne est assurée par un Boeing 777-300ER d'environ 350 places. La ligne a beaucoup de succès, si bien qu'Emirates étudie l'idée d'affecter un A380 sur Bruxelles. C'est plutôt exceptionnel, car l'aéroport de Bruxelles n'est pas la destination optimale pour les avions géants (747 ou A380), faute d'un trafic suffisant. Les longs courriers ne dépassent guère les 300 sièges. Mais Emirates, premier transporteur aérien international au monde, attire beaucoup de passagers sur Dubaï, surtout pour les correspondances vers l'Asie ou l'Australie.Brussels Airport consultéL'aéroport de Bruxelles a été consulté sur l'hypothèse d'une ligne en A380. Il devrait disposer de passerelles spécifiques pour faciliter l'embarquement. Et aussi élargir les taxi ways pour que les moteurs ne soufflent jamais au-dessus des pelouses. Aucune décision n'a encore été prise. Le vol du 18 septembre sera un test. Ce n'est pas la première venue d'un A380 à Brussels Airport : la Lufthansa avait déjà fait une visite de deux heures avec le même avion. Mais n'avait pas assuré d'embarquement : il s'agissait d'un vol d'entraînement.