Dorénavant, les travailleurs licenciés pour des raisons économiques durant les deux prochaines années obtiendront une indemnité de 36 mois de salaire, et 24 mois dans la 3e année. Il s'agit d'une amélioration par rapport aux règles précédentes.

Cet accord a été conclu dans le carde des négociations sur la prochaine convention collective du travail (CCT). Les syndicats voulaient aboutir sur ce point avant d'entamer les discussions sur d'autres sujets. Vendredi, le refus de la direction avait amené les travailleurs à bloquer des camions aux portes des brasseries de Louvain, Hoegaarden et Jupille. Les négociations se poursuivront cette semaine.

Dorénavant, les travailleurs licenciés pour des raisons économiques durant les deux prochaines années obtiendront une indemnité de 36 mois de salaire, et 24 mois dans la 3e année. Il s'agit d'une amélioration par rapport aux règles précédentes. Cet accord a été conclu dans le carde des négociations sur la prochaine convention collective du travail (CCT). Les syndicats voulaient aboutir sur ce point avant d'entamer les discussions sur d'autres sujets. Vendredi, le refus de la direction avait amené les travailleurs à bloquer des camions aux portes des brasseries de Louvain, Hoegaarden et Jupille. Les négociations se poursuivront cette semaine.