Les trois syndicats du contrôleur aérien avaient déposé un préavis de grève cette semaine et menaçaient d'organiser des actions, estimant que la direction ne prenait pas la concertation sociale au sérieux. Ils pointaient du doigt le contenu des discussions, incluant la renégociation de mesures liées à l'épidémie de Covid-19, mais aussi la manière dont elles étaient menées. Un accord a cependant été dégagé vendredi à la suite d'une nouvelle réunion. Un groupe de travail devra réfléchir à des pistes d'amélioration du dialogue social chez Skeyes, indique un porte-parole du contrôleur aérien. "La concertation continue", ajoute-t-il. Laurent Malengreau du syndicat socialiste CGSP se félicite également de cet accord mais souligne que le préavis de grève n'est pas annulé. "Nous le mettons en pause. La volonté des syndicats et de la direction est de recréer un dialogue social." (Belga)

Les trois syndicats du contrôleur aérien avaient déposé un préavis de grève cette semaine et menaçaient d'organiser des actions, estimant que la direction ne prenait pas la concertation sociale au sérieux. Ils pointaient du doigt le contenu des discussions, incluant la renégociation de mesures liées à l'épidémie de Covid-19, mais aussi la manière dont elles étaient menées. Un accord a cependant été dégagé vendredi à la suite d'une nouvelle réunion. Un groupe de travail devra réfléchir à des pistes d'amélioration du dialogue social chez Skeyes, indique un porte-parole du contrôleur aérien. "La concertation continue", ajoute-t-il. Laurent Malengreau du syndicat socialiste CGSP se félicite également de cet accord mais souligne que le préavis de grève n'est pas annulé. "Nous le mettons en pause. La volonté des syndicats et de la direction est de recréer un dialogue social." (Belga)