"L'accord porte sur les activités de Technical Materials en Allemagne et en Italie, qui fabriquent des matériaux de contact et des alliages de soudure destinés à des applications techniques. Les activités ont généré un chiffre d'affaires de 163 millions d'euros l'an dernier. La division européenne emploie environ 300 personnes, à Hanau (centre-ouest de l'Allemagne) et Vicence (nord-est de l'Italie). La clôture de la transaction devrait se faire au premier trimestre 2018", précise Umicore dans un communiqué.

L'entreprise entend se concentrer sur la mobilité propre et le recyclage. D'autres zones géographiques de l'unité matériaux techniques pourraient d'ailleurs encore être cédées.

"L'accord porte sur les activités de Technical Materials en Allemagne et en Italie, qui fabriquent des matériaux de contact et des alliages de soudure destinés à des applications techniques. Les activités ont généré un chiffre d'affaires de 163 millions d'euros l'an dernier. La division européenne emploie environ 300 personnes, à Hanau (centre-ouest de l'Allemagne) et Vicence (nord-est de l'Italie). La clôture de la transaction devrait se faire au premier trimestre 2018", précise Umicore dans un communiqué. L'entreprise entend se concentrer sur la mobilité propre et le recyclage. D'autres zones géographiques de l'unité matériaux techniques pourraient d'ailleurs encore être cédées.