"Uber choisit Madrid pour le premier lancement en Europe de Jump by Uber, son service de trottinettes électriques. Les usagers de la capitale disposent dès aujourd'hui d'une nouvelle alternative pour se déplacer dans la ville", écrit le groupe américain dans un communiqué.

La compagnie, qui opère déjà à Madrid ses services de véhicules avec chauffeur (VTC), contesté par les taxis, et de livraison de plats, met à disposition 566 trottinettes réservables via son application pour 1 euro plus 12 centimes par minute d'utilisation.

Uber a révolutionné la mobilité urbaine avec les VTC et compte désormais se diversifier avec vélos, trottinettes et même fret, proposait déjà de louer des trottinettes dans plusieurs villes américaines.

Outre Uber, 21 compagnies ont été autorisées par la mairie de Madrid à louer des trottinettes, portant le total des trottinettes à presque 10.000, un chiffre que la municipalité ne veut pas dépasser.

Plusieurs villes d'Europe ont adopté ces derniers mois des mesures pour réglementer l'usage grandissant des trottinettes électriques, présentées par leurs partisans comme un moyen de transport écologique mais contestées notamment pour les problèmes d'envahissement des trottoirs qu'elles causent.

Barcelone, débordée par le tourisme de masse, a totalement interdit la location de trottinettes individuelles en libre service, tandis que Paris a instauré début avril une redevance et une amende pour leur circulation sur les trottoirs.