"Le président va prendre un certain nombre d'actions aujourd'hui. (...) Il va charger le représentant au commerce (USTR) de publier une liste de produits et des taxes qu'il compte prendre dans les 15 jours suivant la signature du memorandum", a déclaré Everett Eissenstat, directeur adjoint du conseil économique national. Un autre responsable a précisé que sur la base des dommages estimés, l'objectif sera de "quelque 50 milliards de dollars pour compenser les gains obtenus par les Chinois par le biais de pratiques commerciales inéquitables". (Belga)