Les représentants des travailleurs ont présenté cette proposition au personnel qui l'a rejetée. Les syndicats souhaitent obtenir plus de précisions sur la date de fermeture prévue par la direction mais elle se heurte à un refus de l'administrateur-délégué suisse ainsi que de la direction liégeoise. La direction avait annoncé en juin dernier sa volonté de fermer le site afin de délocaliser l'activité dans les pays de l'Est et plus précisément en République tchèque afin de bénéficier d'avantages salariaux, sociaux et fiscaux. Malgré les différentes démarches réalisées par les syndicats, aucun accord n'a pu être dégagé afin de permettre une reprise de l'entreprise, piste qui n'a jamais été soutenue par Meritor, société américaine propriétaire de l'entreprise depuis 2008. Cette restructuration concerne 60 personnes, à savoir 45 ouvriers et 15 employés. (Belga)