Selon le Bild, Winterkorn aurait fait cet aveu lors de son témoignage déposé auprès du cabinet américain d'avocats Jones Day, désigné par VW en octobre dernier pour mener une enquête indépendante sur le trucage du moteur de 11 millions de voitures diesel dans le monde dans le but de les faire passer pour moins polluantes qu'elles ne le sont. VW n'a pas souhaité commenter les conclusions de cette enquête, se retranchant derrière le rapport intermédiaire que Jones Day devrait rendre dans la seconde moitié d'avril. D'après le Bild, Winterkorn a appris dans une note de mai 2014 les irrégularités supposées des moteurs et a demandé des éclaircissements à ses responsables techniques. Ceux-ci lui auraient assuré que le problème pouvait être résolu. Il apparaît donc que Winterkorn était non seulement au courant depuis la mi-2014 mais qu'il avait également déjà réagi à cette information. Ce qui contredit donc aussi les allégations faites mercredi par VW selon lesquelles il n'était "pas établi si et dans quelle mesure M. Winterkorn a pris connaissance de ce mémo". (Belga)

Selon le Bild, Winterkorn aurait fait cet aveu lors de son témoignage déposé auprès du cabinet américain d'avocats Jones Day, désigné par VW en octobre dernier pour mener une enquête indépendante sur le trucage du moteur de 11 millions de voitures diesel dans le monde dans le but de les faire passer pour moins polluantes qu'elles ne le sont. VW n'a pas souhaité commenter les conclusions de cette enquête, se retranchant derrière le rapport intermédiaire que Jones Day devrait rendre dans la seconde moitié d'avril. D'après le Bild, Winterkorn a appris dans une note de mai 2014 les irrégularités supposées des moteurs et a demandé des éclaircissements à ses responsables techniques. Ceux-ci lui auraient assuré que le problème pouvait être résolu. Il apparaît donc que Winterkorn était non seulement au courant depuis la mi-2014 mais qu'il avait également déjà réagi à cette information. Ce qui contredit donc aussi les allégations faites mercredi par VW selon lesquelles il n'était "pas établi si et dans quelle mesure M. Winterkorn a pris connaissance de ce mémo". (Belga)