Le bureau d'avocats Ambos remporte le tout premier prix décerné par les Trends Legal Awards au cabinet belge indépendant de l'année. Qu'appelle-t-on un cabinet indépendant ? Une firme locale qui ne dépend pas d'une structure internationale et qui n'a pas d'autres implantations à l'étranger.

Cabinet de niche focalisé sur le droit des sociétés, Ambos se présente plus précisément comme une " M&A boutique ", une firme spécialisée dans le domaine transactionnel ( mergers & acquisitions ou fusions-acquisitions). Le bureau ne traite pas l'ensemble des domaines du droit, mais a choisi de développer une série de spécialités à côté de sa principale activité, qui s'articule donc autour des dossiers transactionnels. Le cabinet est notamment actif dans le droit du travail, le droit de la concurrence, les litiges ou encore la propriété intellectuelle.

Les clients les plus importants d'Ambos sont de grands fonds d'investissement, qui alimentent sa pratique transactionnelle. Le cabinet conseille également les grandes entreprises, les PME, mais aussi les start-up, notamment dans le domaine très spécifique de la fintech (technologie dans le secteur financier). Les secteurs d'activité du bureau sont très diversifiés : ils vont du retail à l'assurance en passant par la banque et le secteur de l'alimentation.

Le cabinet compte 30 collaborateurs, dont 25 avocats. Son organisation est peu conventionnelle dans le secteur du droit. Malgré sa petite taille, le cabinet compte en effet 13 associés ! Chacun travaille avec un ou deux collaborateurs maximum. Cela tranche avec la plupart des cabinets d'affaires, où les associés fonctionnent de manière pyramidale, avec des équipes beaucoup plus larges d'avocats juniors. " C'est notre marque de fabrique, on y tient beaucoup. Et c'est le futur : toutes les études montrent que les armées d'avocats, c'est fini. Les clients veulent un contact direct avec nous ", assure Damien Stas de Richelle, associé chez Ambos, spécialisé en droit social. D'après l'avocat, cette structure inédite offre deux avantages principaux : " Le client a la garantie que son dossier est traité par l'associé et par un collaborateur clairement identifié. Quant au collaborateur, il est beaucoup plus impliqué dans la gestion quotidienne des dossiers et dans les contacts avec le client, ce qui lui offre une meilleure formation. "

Ambos est un cabinet jeune, en pleine croissance : " Notre objectif est d'atteindre une taille substantielle, que nous situons autour de 40 à 45 personnes. Nous privilégions une croissance interne, mais nous n'excluons pas de nous étendre à d'autres domaines du droit si nous trouvons le bon partenaire ", explique Christina Trappeniers, avocate associée spécialisée en M&A chez Ambos. Très actif en Flandre (Anvers) et à Bruxelles, le cabinet a l'intention de poursuivre ses développements en Région wallonne.

La philosophie du cabinet peut se résumer en deux mots : " no bullshit " (pas de foutaises). " Nous avons les pieds sur terre. Ce que nous fournissons à nos clients, ce sont des conseils pratiques pour leur permettre de résoudre leurs problèmes juridiques. Plutôt que de rédiger un mémo de 10 pages, nous préférons décrocher notre téléphone ou envoyer un bref e-mail ", détaille Caroline Wildemeersch, avocate associée chez Ambos, spécialisée en droit bancaire et financier. Le cabinet revendique une approche " entrepreneuriale ", proche de ses clients. " Ambos est une petite structure, une petite entreprise. Nous mettons les mains dans le cambouis ! ", résume Christina Trappeniers.

Palmarès des cabinets belges indépendants

Meilleur cabinet : Ambos

Meilleur cabinet en droit social: Sotra

Meilleur cabinet en litige & arbitrage: Lydian

Meilleur cabinet en droit financier: Buyle Legal

Meilleur cabinet en droit immobilier et de la construction: Bienstman-Decloedt

Meilleur cabinet en droit fiscal: Cazimir

Meilleur cabinet en droit IP, IT & TMT : Inteo

Meilleur cabinet en droit des sociétés : Argo