Frans Muller, le CEO d'Ahold Delhaize, se félicite du fait que le groupe "demeure sur la bonne voie pour exécuter (sa) stratégie bâtissant de bonnes marques locales et renforçant (sa) position de leader sur (ses) marchés principaux, tant dans (ses) magasins qu'en ligne".

Pour illustrer ses propos, Ahold Delhaize souligne que ses ventes en ligne ont progressé de 23,3% à taux de change constant.

En Belgique, l'entreprise enregistre une hausse de 1,9% du chiffre d'affaires à 1,286 milliard d'euros, et un bond de 6,8% du bénéfice opérationnel à 35 millions d'euros.

La marge bénéficiaire a aussi légèrement grimpé, passant de 2,6 à 2,7%. Une performance rendue possible grâce aux synergies, mais obérée par le coût du travail en Belgique.

Frans Muller, le CEO d'Ahold Delhaize, se félicite du fait que le groupe "demeure sur la bonne voie pour exécuter (sa) stratégie bâtissant de bonnes marques locales et renforçant (sa) position de leader sur (ses) marchés principaux, tant dans (ses) magasins qu'en ligne". Pour illustrer ses propos, Ahold Delhaize souligne que ses ventes en ligne ont progressé de 23,3% à taux de change constant.En Belgique, l'entreprise enregistre une hausse de 1,9% du chiffre d'affaires à 1,286 milliard d'euros, et un bond de 6,8% du bénéfice opérationnel à 35 millions d'euros. La marge bénéficiaire a aussi légèrement grimpé, passant de 2,6 à 2,7%. Une performance rendue possible grâce aux synergies, mais obérée par le coût du travail en Belgique.