Les hypermarchés de Bruxelles, du Brabant wallon, du Hainaut, celui de Belle-Ile (Liège) ainsi que ceux de Drogenbos, de Crainhem et de Genk n'ont pas ouvert ce week-end pour protester contre le plan de restructuration de la direction. Les organisations syndicales se réunissent ce lundi pour décider de la stratégie à suivre. (Belga)

Les hypermarchés de Bruxelles, du Brabant wallon, du Hainaut, celui de Belle-Ile (Liège) ainsi que ceux de Drogenbos, de Crainhem et de Genk n'ont pas ouvert ce week-end pour protester contre le plan de restructuration de la direction. Les organisations syndicales se réunissent ce lundi pour décider de la stratégie à suivre. (Belga)