Ces dates de relance ne restent que "les meilleures estimations au regard des informations connues à ce jour", rappelle Engie Electrabel, prévenant d'avance qu'elles "pourront être modifiées en fonctions des optimisations du planning, du résultat des inspections futures, de l'avancement des travaux et des injonctions des autorités". Le réacteur 3 de Tihange, à l'arrêt depuis la fin du mois de mars, devait être redémarré le 30 septembre. Le porte-parole de l'Agence fédérale du contrôle nucléaire (AFCN) avait prévenu jeudi que "d'un point de vue tant théorique que pratique, le redémarrage du réacteur" n'était pas faisable dans le délai annoncé. Aujourd'hui, seuls Doel 3 et Tihange 1 sont opérationnels. (Belga)

Ces dates de relance ne restent que "les meilleures estimations au regard des informations connues à ce jour", rappelle Engie Electrabel, prévenant d'avance qu'elles "pourront être modifiées en fonctions des optimisations du planning, du résultat des inspections futures, de l'avancement des travaux et des injonctions des autorités". Le réacteur 3 de Tihange, à l'arrêt depuis la fin du mois de mars, devait être redémarré le 30 septembre. Le porte-parole de l'Agence fédérale du contrôle nucléaire (AFCN) avait prévenu jeudi que "d'un point de vue tant théorique que pratique, le redémarrage du réacteur" n'était pas faisable dans le délai annoncé. Aujourd'hui, seuls Doel 3 et Tihange 1 sont opérationnels. (Belga)