Thomas Cook explique dans un communiqué avoir trouvé un terrain d'entente sur les termes de sa recapitalisation dont le principe avait été annoncé en juillet.

Le chinois Fosun, jusqu'à présent principal actionnaire du voyagiste britannique avec 17% du capital et propriétaire du Club Med, va verser 450 millions de livres (500 millions d'euros) d'argent frais à Thomas Cook, ce qui doit lui permettre d'acquérir 75% de l'activité centrale de tour-opérateur, ainsi que 25% de sa compagnie aérienne.

Les créanciers de Thomas Cook, notamment ses banques, s'engagent à apporter par ailleurs 450 millions de livres et à convertir leur dette afin d'acheter 75% de la compagnie aérienne et 25% de l'activité de tour-opérateur.

Thomas Cook espère boucler l'opération début octobre mais doit encore obtenir une série de feux verts, notamment des autorités de régulation.

Le voyagiste prévient en outre que sa recapitalisation pourrait entraîner la fin de sa cotation à la Bourse de Londres, même si le conseil d'administration entend pour l'heure la maintenir.

La perspective de voir les actionnaires existants peser moins lourd dans le nouveau groupe causait une chute du titre sur le marché mercredi matin. Vers 07H40 GMT, l'action perdait 13,14% à 6,15 pence.

Spécialiste des vacances clés en main, le voyagiste né il y a 178 ans connaît des difficultés financières à cause de la concurrence des voyagistes en ligne et d'un environnement économique incertain, notamment au Royaume-Uni où les incertitudes du Brexit entretient la prudence des touristes.