Les opérations de rapatriement ont été nombreuses le week-end dernier et lundi, avec plus de cinquante vols qui ont permis aux vacanciers de rentrer en Belgique. Environ 10.500 personnes ont désormais pu retrouver leur domicile, a détaillé lundi soir Mark De Vriendt, directeur du Fonds de Garantie Voyages. Beaucoup de voyageurs de Thomas Cook encore à l'étranger se trouvent en Espagne, selon les chiffres du fonds. Ils sont un peu plus de 500, dont 281 dans les îles Canaries, contre 340 en Turquie, environ 220 sur les îles grecques, quelque 170 Égypte et 170 également en Tunisie. D'autres touristes belges séjournent au Monténégro, au Maroc, au Portugal et à Chypre notamment. Quelques centaines de voyageurs sont par ailleurs attendus mardi en Belgique. Les problèmes liés à Thomas Cook vont coûter au Fonds de Garantie de 20 à 25 millions d'euros. Le fonds accordait la priorité au retour des personnes se trouvant à l'étranger. Il devra aussi s'occuper des voyages qui avaient été réservés encore cette année-ci, pas moins de 70.000. Le groupe britannique Thomas Cook a fait faillite le 23 septembre. Les filiales des différents pays ont tour à tour baissé pavillon. Ce lundi, c'est Thomas Cook Retail Belgique, qui assurait la gestion des agences Thomas Cook et Neckermann, qui a définitivement mis un terme à ses activités. En Belgique, le Fonds de Garantie Voyages intervient alors pour les personnes victimes de cette faillite. Jusqu'ici une bonne partie des voyageurs étaient ramenés au pays par la compagnie Brussels Airlines qui effectuaient de nombreux vols pour le tour-opérateur. (Belga)