Muni d'une batte de baseball, nous nous acharnons sur des bouteilles et des assiettes, avant de faire volet en éclats un ordinateur à coup de masse. Un matériel réduit en miettes sous l'oeil bienveillant de Frédéric Dubois, le propriétaire des lieux. Mi-avril, ce serial entrepreneur a ouvert la première rage room de Bruxelles : The Rage Space. Une pièce où exprimer sa colère, ses frustrations, ou combattre son stress et ses angoisses. Originaires du Japon, ces rage rooms ont éclos un peu partout dans le monde. The Rage Space est la seconde du genre en Belgique (une première existe à Bruges). A côté des trois salles dédiées à laisser échapper sa colère, une petite pièce à la lumière tamisée, munie de fauteuils et d'un écran où crépi...