En mars dernier, Facebook avait indiqué que Cambridge Analytica utilisait les données de 87 millions d'utilisateurs sans leur consentement.

A la suite de l'éclatement de ce scandale, Test-Achats et ses organisations soeurs AltroConsumo (Italie), OCU (Espagne) et Deco Proteste (Portugal) avaient rencontré mi-avril des responsables de Facebook pour leur faire part de leurs exigences en termes de protection des données et d'indemnisation des victimes.

En mars dernier, Facebook avait indiqué que Cambridge Analytica utilisait les données de 87 millions d'utilisateurs sans leur consentement. A la suite de l'éclatement de ce scandale, Test-Achats et ses organisations soeurs AltroConsumo (Italie), OCU (Espagne) et Deco Proteste (Portugal) avaient rencontré mi-avril des responsables de Facebook pour leur faire part de leurs exigences en termes de protection des données et d'indemnisation des victimes.