Il s'agit de 10 vols (cinq allers et cinq retours) vers Madrid, Lisbonne, Barcelone, Rome et Dublin, précise Ihsane Chioua Lekhli, porte-parole de Brussels Airport. On ne sait pas encore combien de vols seront annulés samedi et dimanche. Ryanair a annoncé mercredi soir l'annulation de dizaines de vols à destination et en provenance des aéroports de Zaventem et de Charleroi vendredi, samedi et dimanche. Plus de 50% des vols devraient néanmoins être assurés, selon la compagnie aérienne. Cette grève de trois jours des membres du personnel de cabine de Ryanair travaillant dans les deux aéroports avait été annoncée vendredi dernier par les syndicats chrétiens francophone CNE et flamand ACV Puls. Une action motivée par des négociations autour d'une nouvelle convention collective sur les salaires et les primes du personnel de cabine qui n'ont pas encore abouti à un accord. Une dernière tentative de médiation entre les représentants du personnel et la direction de la compagnie irlandaise à bas coûts n'avait pas permis d'aboutir aux solutions espérées. (Belga)

Il s'agit de 10 vols (cinq allers et cinq retours) vers Madrid, Lisbonne, Barcelone, Rome et Dublin, précise Ihsane Chioua Lekhli, porte-parole de Brussels Airport. On ne sait pas encore combien de vols seront annulés samedi et dimanche. Ryanair a annoncé mercredi soir l'annulation de dizaines de vols à destination et en provenance des aéroports de Zaventem et de Charleroi vendredi, samedi et dimanche. Plus de 50% des vols devraient néanmoins être assurés, selon la compagnie aérienne. Cette grève de trois jours des membres du personnel de cabine de Ryanair travaillant dans les deux aéroports avait été annoncée vendredi dernier par les syndicats chrétiens francophone CNE et flamand ACV Puls. Une action motivée par des négociations autour d'une nouvelle convention collective sur les salaires et les primes du personnel de cabine qui n'ont pas encore abouti à un accord. Une dernière tentative de médiation entre les représentants du personnel et la direction de la compagnie irlandaise à bas coûts n'avait pas permis d'aboutir aux solutions espérées. (Belga)