"Le 29 mars 2019, un processus de conciliation sociale a été initié par une décision du ministre de l'Emploi, de l'Économie et des Consommateurs entre la direction et les organisations syndicales de Skeyes afin de continuer à mener à bonne fin la concertation sociale et d'essayer de trouver un accord", explique Skeyes dans la communication. "La demande principale qui restait du côté des employés pour la conciliation concernait la réduction du temps de travail. La direction a fait plusieurs propositions fortes à ce sujet (...) Cependant, elle a dû constater que certains partenaires n'étaient pas disposés à faire des compromis." (Belga)

"Le 29 mars 2019, un processus de conciliation sociale a été initié par une décision du ministre de l'Emploi, de l'Économie et des Consommateurs entre la direction et les organisations syndicales de Skeyes afin de continuer à mener à bonne fin la concertation sociale et d'essayer de trouver un accord", explique Skeyes dans la communication. "La demande principale qui restait du côté des employés pour la conciliation concernait la réduction du temps de travail. La direction a fait plusieurs propositions fortes à ce sujet (...) Cependant, elle a dû constater que certains partenaires n'étaient pas disposés à faire des compromis." (Belga)