L'action des contrôleurs aériens a débuté mardi soir à 22h et a été suivie par vagues de deux heures réparties entre différents aéroports: Brussels Airport (22h-00h); Ostende (00h-2h); Liège (2h-4h); toute la Belgique (4h-6h); Charleroi (6h-8h). Afin de réduire l'impact d'une telle opération, la compagnie Brussels Airlines avait notamment annoncé que douze vols qui devaient atterrir à Brussels Airport seraient retardés. d'autres compagnies ont pris leurs dispositions également. Sur le site internet de Brussels Airport, on pouvait voir que sept avions ont atterri après minuit. Cette action des contrôleurs aérien vise selon eux à donner un avertissement. Ils protestent contre une pression au travail trop élevée. (Belga)