Tensions chez Ryanair: "La loi ne doit pas être négociée mais respectée"

09/10/18 à 08:42 - Mise à jour à 08:42

Source: Belga

"La loi ne doit pas être négociée mais respectée", ont rappelé mardi plusieurs syndicats, dont la CNE, qui ont adressé une lettre ouverte en forme de piqûre de rappel au CEO de Ryanair, Michael O'Leary.

Tensions chez Ryanair: "La loi ne doit pas être négociée mais respectée"

© AFP

"À plusieurs occasions, vous avez déclaré que vous étiez prêt à respecter la législation locale. Nous vous demandons alors quelles mesures concrètes vous allez prendre pour respecter cela", écrivent-ils.

Pour les syndicats, la crise sociale chez Ryanair est un problème européen qui "ne sera résolu que lorsque les travailleurs verront leurs droits respectés dans chaque pays".

Depuis la grève européenne menée le 28 septembre par le personnel de cabine de six pays européens, dont la Belgique, et par une partie des pilotes, aucune entrevue n'a eu lieu entre les parties et aucune n'est prévue pour le moment.

La crise dure déjà depuis plusieurs mois chez Ryanair avec des mouvements de grève l'été dernier et en septembre. Les syndicats réclament de meilleures conditions de travail et l'application de la législation nationale, dans chaque pays, pour les travailleurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires