Entre 15h30 et 16h30, toutes les éoliennes en mer du Nord belge ne produiront pas d'électricité. Les hélices seront bloquées. "C'est la première fois depuis l'installation des premières éoliennes en 2009 que cela se produit. Il y a toujours un peu de production pendant une tempête mais cette fois, elles resteront entièrement à l'arrêt", a déclaré la secrétaire générale de la BOP, Annemie Vermeylen. Les éoliennes s'éteindront automatiquement. "Toutes les turbines, même les plus anciennes, sont très résistantes aux tempêtes", a assuré Mme Vermeylen. L'arrêt ne devrait durer qu'une heure. D'ici 17h00, les parcs éoliens devraient fonctionner à 50% de leur capacité et d'ici la soirée, la pleine capacité de 2,2 GW devrait être atteinte. Des rafales de 130 km/h sont attendues vendredi après-midi au littoral, selon les prévisions de l'Institut royal météorologique. Le vent de sud-ouest sera tempétueux (8 Beaufort) sur l'ouest du pays. (Belga)

Entre 15h30 et 16h30, toutes les éoliennes en mer du Nord belge ne produiront pas d'électricité. Les hélices seront bloquées. "C'est la première fois depuis l'installation des premières éoliennes en 2009 que cela se produit. Il y a toujours un peu de production pendant une tempête mais cette fois, elles resteront entièrement à l'arrêt", a déclaré la secrétaire générale de la BOP, Annemie Vermeylen. Les éoliennes s'éteindront automatiquement. "Toutes les turbines, même les plus anciennes, sont très résistantes aux tempêtes", a assuré Mme Vermeylen. L'arrêt ne devrait durer qu'une heure. D'ici 17h00, les parcs éoliens devraient fonctionner à 50% de leur capacité et d'ici la soirée, la pleine capacité de 2,2 GW devrait être atteinte. Des rafales de 130 km/h sont attendues vendredi après-midi au littoral, selon les prévisions de l'Institut royal météorologique. Le vent de sud-ouest sera tempétueux (8 Beaufort) sur l'ouest du pays. (Belga)