Ces mesures s'inscrivent dans le cadre d'un "plan d'action pour augmenter la rentabilité du secteur des taxis". Partant du constat que le système tarifaire actuel se caractérise par "une rentabilité négative engendrant un manque de transparence", dont l'utilisation erronée du tarif II en zone tarif I, les deux ministres ont annoncé une révision des tarifs au lendemain d'une table ronde associant le secteur. Un tarif unique verra le jour.

"Le tarif I bruxellois fait partie des tarifs les meilleurs marchés de Belgique. L'instauration d'un tarif unique permettra en outre de clarifier la situation pour tout le monde", a souligné Mme Grouwels.

Le 1er mai, le tarif I était déjà passé de 1,66 euro à 1,80 euro. Il s'élèvera dorénavant à 2 euros. L'heure d'attente s'élèvera toujours à 30 euros par heure, la prise en charge à 2,4 euros et le supplément de nuit à 2 euros. A Anvers, le tarif unique s'élève déjà 2 euros, contre 2,20 euros à Gand, 2,50 à Zaventem et 1,50 euro (tarif I) ou 2,30 (tarif II) à Liège.

Le nouveau tarif doit entrer en vigueur avant la fin de la législature, a-t-on précisé au cabinet de Mme Grouwels.

Ces mesures s'inscrivent dans le cadre d'un "plan d'action pour augmenter la rentabilité du secteur des taxis". Partant du constat que le système tarifaire actuel se caractérise par "une rentabilité négative engendrant un manque de transparence", dont l'utilisation erronée du tarif II en zone tarif I, les deux ministres ont annoncé une révision des tarifs au lendemain d'une table ronde associant le secteur. Un tarif unique verra le jour. "Le tarif I bruxellois fait partie des tarifs les meilleurs marchés de Belgique. L'instauration d'un tarif unique permettra en outre de clarifier la situation pour tout le monde", a souligné Mme Grouwels. Le 1er mai, le tarif I était déjà passé de 1,66 euro à 1,80 euro. Il s'élèvera dorénavant à 2 euros. L'heure d'attente s'élèvera toujours à 30 euros par heure, la prise en charge à 2,4 euros et le supplément de nuit à 2 euros. A Anvers, le tarif unique s'élève déjà 2 euros, contre 2,20 euros à Gand, 2,50 à Zaventem et 1,50 euro (tarif I) ou 2,30 (tarif II) à Liège. Le nouveau tarif doit entrer en vigueur avant la fin de la législature, a-t-on précisé au cabinet de Mme Grouwels.