L'augmentation est de 8,02% en moyenne et pour les transports au sein de la Région de Bruxelles-Capitale, qui a opté pour la taxation de toutes les routes, le coût d'un transport augmentera de 12,40% en moyenne, selon les calculs de la Febetra.

Cette dernière avertit que compte tenu "des marges très réduites" dans le secteur du transport, les transporteurs "n'auront d'autre choix que de répercuter ce surcoût important." La fédération estime qu'in fine, "c'est le consommateur qui passera à la caisse".

La Febetra déplore en outre le fait que Satellic, l'exploitant du système, "oblige les transporteurs à payer la taxe via cartes de crédit ou cartes carburant", ce qui "occasionne encore plus de frais" et juge "aberrant de devoir s'acquitter d'un impôt via un intermédiaire commercial". La fédération demande, dès lors à Satellic de rendre le paiement direct possible.

"La taxe kilométrique est une pure mesure fiscale sans aucun effet sur la mobilité et seules les Régions et Satellic s'en porteront mieux", conclut la Febetra dans un communiqué.

L'augmentation est de 8,02% en moyenne et pour les transports au sein de la Région de Bruxelles-Capitale, qui a opté pour la taxation de toutes les routes, le coût d'un transport augmentera de 12,40% en moyenne, selon les calculs de la Febetra.Cette dernière avertit que compte tenu "des marges très réduites" dans le secteur du transport, les transporteurs "n'auront d'autre choix que de répercuter ce surcoût important." La fédération estime qu'in fine, "c'est le consommateur qui passera à la caisse".La Febetra déplore en outre le fait que Satellic, l'exploitant du système, "oblige les transporteurs à payer la taxe via cartes de crédit ou cartes carburant", ce qui "occasionne encore plus de frais" et juge "aberrant de devoir s'acquitter d'un impôt via un intermédiaire commercial". La fédération demande, dès lors à Satellic de rendre le paiement direct possible."La taxe kilométrique est une pure mesure fiscale sans aucun effet sur la mobilité et seules les Régions et Satellic s'en porteront mieux", conclut la Febetra dans un communiqué.