"Nous sommes convenus de redoubler d'efforts dans les jours qui viennent pour essayer de trouver un compromis sur la taxation numérique dans le cadre de l'OCDE", a affirmé le ministre lors d'un point presse à Bercy, en compagnie du commissaire européen au Commerce, Phil Hogan, avec qui il venait de se réunir. M. Le Maire a précisé avoir eu un "long entretien" téléphonique la veille avec son homologue américain Steven Mnuchin. "Nous nous sommes donnés très exactement 15 jours, jusqu'à notre prochain entretien qui est prévu en marge" du Forum économique de Davos qui se tient du 21 au 24 janvier dans la station alpine suisse, a-t-il précisé, alors que l'administration Trump menace de sanctionner des produits français en représailles contre la taxe sur le numérique appliquée par la France depuis l'année dernière. A ce propos, M. Le Maire a souhaité que "dans cette période de discussion la France ne soit pas frappée par des sanctions américaines", afin d'avancer au sein de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) pour trouver un accord mondial sur la taxation du numérique qui remplacerait la française. (Belga)

"Nous sommes convenus de redoubler d'efforts dans les jours qui viennent pour essayer de trouver un compromis sur la taxation numérique dans le cadre de l'OCDE", a affirmé le ministre lors d'un point presse à Bercy, en compagnie du commissaire européen au Commerce, Phil Hogan, avec qui il venait de se réunir. M. Le Maire a précisé avoir eu un "long entretien" téléphonique la veille avec son homologue américain Steven Mnuchin. "Nous nous sommes donnés très exactement 15 jours, jusqu'à notre prochain entretien qui est prévu en marge" du Forum économique de Davos qui se tient du 21 au 24 janvier dans la station alpine suisse, a-t-il précisé, alors que l'administration Trump menace de sanctionner des produits français en représailles contre la taxe sur le numérique appliquée par la France depuis l'année dernière. A ce propos, M. Le Maire a souhaité que "dans cette période de discussion la France ne soit pas frappée par des sanctions américaines", afin d'avancer au sein de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) pour trouver un accord mondial sur la taxation du numérique qui remplacerait la française. (Belga)