Selon Sky News, ces pertes d'emploi viennent en sus d'une réorganisation annoncée l'année dernière et entraînant déjà la suppression de près de 1.200 emplois de Tata Steel en Grande-Bretagne. Le groupe indien n'a pas confirmé l'information mais d'après la chaîne anglaise, la mesure sera annoncée lundi. Tata Steel supprimerait notamment 750 emplois dans une usine au Pays de Galles. Ces nouveaux licenciements seraient dus à la persistance de prix bas pour les produits sidérurgiques, le marché étant inondé d'acier bon marché en provenance de Chine. (Belga)

Selon Sky News, ces pertes d'emploi viennent en sus d'une réorganisation annoncée l'année dernière et entraînant déjà la suppression de près de 1.200 emplois de Tata Steel en Grande-Bretagne. Le groupe indien n'a pas confirmé l'information mais d'après la chaîne anglaise, la mesure sera annoncée lundi. Tata Steel supprimerait notamment 750 emplois dans une usine au Pays de Galles. Ces nouveaux licenciements seraient dus à la persistance de prix bas pour les produits sidérurgiques, le marché étant inondé d'acier bon marché en provenance de Chine. (Belga)