La confiance est précaire entre les travailleurs des laboratoires d'Epicura à Hornu, Baudour et Frameries, et leur direction. Les laborantins considèrent ne pas être en mesure de réaliser leurs missions correctement à cause du manque récurrent d'effectifs. Ils estiment que leurs revendications, basées entre autres sur la demande d'embauche, ne sont pas entendues par la direction. Les travailleurs des laboratoires du centre hospitalier ont dès lors observé deux journées de grève, avec service minimum, mardi et jeudi. Selon la CNE, une nouvelle rencontre est prévue la semaine prochaine avec la direction. (Belga)

La confiance est précaire entre les travailleurs des laboratoires d'Epicura à Hornu, Baudour et Frameries, et leur direction. Les laborantins considèrent ne pas être en mesure de réaliser leurs missions correctement à cause du manque récurrent d'effectifs. Ils estiment que leurs revendications, basées entre autres sur la demande d'embauche, ne sont pas entendues par la direction. Les travailleurs des laboratoires du centre hospitalier ont dès lors observé deux journées de grève, avec service minimum, mardi et jeudi. Selon la CNE, une nouvelle rencontre est prévue la semaine prochaine avec la direction. (Belga)