"Sur l'aspect mesures sanitaires, la discussion doit se poursuivre sur base de nos échanges de ce jour. Sur l'aspect financier, les organisations syndicales ont fait une contre proposition en fin de réunion sur laquelle Comeos doit encore réfléchir", a précisé Mme Latawiec. Une dernière réunion est prévue vendredi à 21h00 afin d'aboutir à "des solutions acceptables à la hauteur de la réalité quotidienne des travailleurs du secteur". Les représentants des travailleurs sont demandeurs de mesures de sécurité sanitaire plus drastiques (désinfection des caddies, des locaux sociaux, un client à la fois, gardes à l'entrée, ...) dans les magasins alors que la Belgique se trouve au c?ur d'une deuxième vague du coronavirus. Les syndicats souhaitent aussi que des conventions collectives négociées en mars et en avril (par enseigne et non pour l'ensemble du secteur, faute d'accord sectoriel à l'époque) sur des mesures liées au bien-être et en matière de pouvoir d'achat soient prolongées dans le temps. (Belga)

"Sur l'aspect mesures sanitaires, la discussion doit se poursuivre sur base de nos échanges de ce jour. Sur l'aspect financier, les organisations syndicales ont fait une contre proposition en fin de réunion sur laquelle Comeos doit encore réfléchir", a précisé Mme Latawiec. Une dernière réunion est prévue vendredi à 21h00 afin d'aboutir à "des solutions acceptables à la hauteur de la réalité quotidienne des travailleurs du secteur". Les représentants des travailleurs sont demandeurs de mesures de sécurité sanitaire plus drastiques (désinfection des caddies, des locaux sociaux, un client à la fois, gardes à l'entrée, ...) dans les magasins alors que la Belgique se trouve au c?ur d'une deuxième vague du coronavirus. Les syndicats souhaitent aussi que des conventions collectives négociées en mars et en avril (par enseigne et non pour l'ensemble du secteur, faute d'accord sectoriel à l'époque) sur des mesures liées au bien-être et en matière de pouvoir d'achat soient prolongées dans le temps. (Belga)