Pour le permanent CSC-Metea Lahoucine Ourhibel, le business plan de la direction de Sweco contient à ce stade pas mal de lacunes, volontaires ou non. Et l'objectif annoncé d'une économie de 1,5 million d'euros par an grâce à la délocalisation de la production en Italie - qui met 30 emplois en péril à Nivelles - ne tiendrait pas compte d'une série de coûts. Les syndicats, lorsqu'ils abordent ces questions, disent avoir l'impression de se retrouver à Nivelles face à des interlocuteurs qui ne disposent d'aucune marge de man?uvre et qui se contentent de marteler les objectif du groupe international Schlumberger, dont dépend Sweco Europe. Ils ont dès lors demandé à rencontrer après les vacances d'été un responsable de Schlumberger. "S'il ne vient pas à Nivelles, nous irons en car à Paris pour rencontrer ceux qui ont un réel pouvoir de décision", annonce Lahoucine Ourhibel. (Belga)

Pour le permanent CSC-Metea Lahoucine Ourhibel, le business plan de la direction de Sweco contient à ce stade pas mal de lacunes, volontaires ou non. Et l'objectif annoncé d'une économie de 1,5 million d'euros par an grâce à la délocalisation de la production en Italie - qui met 30 emplois en péril à Nivelles - ne tiendrait pas compte d'une série de coûts. Les syndicats, lorsqu'ils abordent ces questions, disent avoir l'impression de se retrouver à Nivelles face à des interlocuteurs qui ne disposent d'aucune marge de man?uvre et qui se contentent de marteler les objectif du groupe international Schlumberger, dont dépend Sweco Europe. Ils ont dès lors demandé à rencontrer après les vacances d'été un responsable de Schlumberger. "S'il ne vient pas à Nivelles, nous irons en car à Paris pour rencontrer ceux qui ont un réel pouvoir de décision", annonce Lahoucine Ourhibel. (Belga)