"Le syndicat libéral estime inacceptable que les partis de la majorité fassent passer aux oubliettes le travail que les partenaires sociaux ont fourni durant des années en la matière. En effet, ils ont négocié le système des éco-chèques comme un incitant à acquérir des produits durables et écologiques. Or la suppression radicale efface complètement ce principe écologique", explique encore la CGSLB. Les quatre partis du gouvernement ont introduit une proposition de loi qui vise à remplacer l'éco-chèque par un montant net qui sera versé directement sur le compte du salarié en 2018. (Belga)

"Le syndicat libéral estime inacceptable que les partis de la majorité fassent passer aux oubliettes le travail que les partenaires sociaux ont fourni durant des années en la matière. En effet, ils ont négocié le système des éco-chèques comme un incitant à acquérir des produits durables et écologiques. Or la suppression radicale efface complètement ce principe écologique", explique encore la CGSLB. Les quatre partis du gouvernement ont introduit une proposition de loi qui vise à remplacer l'éco-chèque par un montant net qui sera versé directement sur le compte du salarié en 2018. (Belga)