La chaîne de cafés, qui opérait en Russie via un partenaire sous licence, va continuer à payer les quelque 2.000 employés travaillant en son nom pendant six mois, a indiqué l'entreprise dans un message sur son site. (Belga)

La chaîne de cafés, qui opérait en Russie via un partenaire sous licence, va continuer à payer les quelque 2.000 employés travaillant en son nom pendant six mois, a indiqué l'entreprise dans un message sur son site. (Belga)