"La direction est revenue vers nous et a fait une dernière proposition écrite. Dans celle-ci, les personnes licenciées en 2017 pourront bénéficier du même plan social que celles qui perdront leur emploi en 2018. Ce n'était pas la position de la direction plus tôt dans la journée. Mais les modalités, qui sont assez compliquées, doivent être présentées au personnel. Nous ferons le tour des magasins vendredi, pour aller chercher un mandat sur cette proposition", indique la permanente CGSLB Barbara Leduc. SportsDirect exploite 38 magasins en Belgique actuellement. Le front commun syndical tentera vendredi de consulter un maximum de travailleurs, pour dégager une position sur la dernière proposition de la direction. En cas de refus du texte par le personnel, les magasins de l'enseigne spécialisée dans les vêtements de sport pourraient fermer leurs portes samedi, en signe de protestation. (Belga)

"La direction est revenue vers nous et a fait une dernière proposition écrite. Dans celle-ci, les personnes licenciées en 2017 pourront bénéficier du même plan social que celles qui perdront leur emploi en 2018. Ce n'était pas la position de la direction plus tôt dans la journée. Mais les modalités, qui sont assez compliquées, doivent être présentées au personnel. Nous ferons le tour des magasins vendredi, pour aller chercher un mandat sur cette proposition", indique la permanente CGSLB Barbara Leduc. SportsDirect exploite 38 magasins en Belgique actuellement. Le front commun syndical tentera vendredi de consulter un maximum de travailleurs, pour dégager une position sur la dernière proposition de la direction. En cas de refus du texte par le personnel, les magasins de l'enseigne spécialisée dans les vêtements de sport pourraient fermer leurs portes samedi, en signe de protestation. (Belga)