Les soldes d'été ont connu un début difficile à cause de la canicule, explique l'UCM. Si la vague de chaleur a favorisé les achats de tenues estivales, elle a également freiné l'affluence des clients.

Cependant, le retour du temps frais a ramené les clients dans les rayons et le démarrage en demi-teinte des soldes a été rattrapé lors des deuxièmes démarques. "De nombreux clients ont d'ailleurs attendu ces deuxièmes démarques pour se lâcher", souligne l'UCM.

Ces soldes d'été ont également permis aux commerçants indépendants des secteurs saisonniers (habillement, chaussures, ...) de rattraper la saison difficile qu'ils venaient de connaître et durant laquelle leur chiffre d'affaires avait baissé de 10%.

Trends.be avec Belga

Les soldes d'été ont connu un début difficile à cause de la canicule, explique l'UCM. Si la vague de chaleur a favorisé les achats de tenues estivales, elle a également freiné l'affluence des clients. Cependant, le retour du temps frais a ramené les clients dans les rayons et le démarrage en demi-teinte des soldes a été rattrapé lors des deuxièmes démarques. "De nombreux clients ont d'ailleurs attendu ces deuxièmes démarques pour se lâcher", souligne l'UCM. Ces soldes d'été ont également permis aux commerçants indépendants des secteurs saisonniers (habillement, chaussures, ...) de rattraper la saison difficile qu'ils venaient de connaître et durant laquelle leur chiffre d'affaires avait baissé de 10%. Trends.be avec Belga