On entend par tâches administratives de RH les demandes de congés, l'introduction de notes de frais ou encore la présentation d'un certificat médical.

Les premières sont celles le plus souvent réalisées numériquement: 64% des employés belges interrogés pour l'étude le font en ligne. "Quarante-six pour cent le font via un appareil fixe, 6% exclusivement via un appareil mobile et 12% via une combinaison des deux", détaille SD Worx.

Sur les six pays dans lesquels l'enquête a été réalisée - Belgique, Allemagne, France, Pays-Bas, Autriche et Royaume-Uni - la Belgique se place régulièrement en quatrième ou cinquième position en ce qui concerne le degré d'accessibilité numérique à ces tâches. "Ce qui laisse entrevoir une véritable opportunité de croissance", souligne SD Worx. Aller plus loin dans la numérisation semble d'ailleurs être le souhait des travailleurs du Plat pays: ils sont 74% à vouloir pouvoir soumettre un certificat sur appareil mobile ou fixe, de même qu'à pouvoir demander un congé en ligne et 68% aimeraient pouvoir demander un congé de maladie de la même façon.

Une impossibilité technique qui peut parfois avoir un coût pour l'entreprise, estime SD Worx, arguant que le temps passé à s'occuper des tâches administratives est du temps qui ne peut être affecté à des tâches plus riches et peut dès lors déliter l'engagement du travailleur envers son organisation.

"Pratiquement chaque aspect de notre vie a été transformé par la technologie. C'est le cas depuis un certain temps pour notre vie personnelle, mais à certains égards, la pénétration dans les entreprises a été lente.(...) Pour préserver l'engagement et la productivité des travailleurs, il est vital que les employeurs prêtent attention à leur expérience de travail et à la numérisation", conclut Françoise Boulanger, de chez SD Worx.