Siemens, qui fabrique aussi bien des turbines que des scanners médicaux, introduira cette très profitable filiale d'ingénierie médicale le 16 mars prochain et espère en retirer 4,65 milliards d'euros (5,3 milliards de francs), a indiqué dimanche le groupe.

La presse allemande et les cabinets d'analystes tablaient jusqu'ici sur un montant d'environ 9 milliards d'euros, soit la plus importante IPO à Francfort depuis celle de Deutsche Telekom en 1996.

Siemens a indiqué dans un communiqué compter sur une recette située entre "3,9 et 4,65 milliards d'euros". L'industriel munichois offre à partir de mardi et jusqu'au 15 mars prochain 15% des titres de sa filiale sur le marché, avec une fourchette allant de 26 à 31 euros.

L'opération sera menée sur le marché régulé (Prime Standard) de la Bourse de Francfort et portera sur des titres existants, sans impliquer d'augmentation de capital. Elle devrait valoriser cette entité entre 30 et 40 milliards d'euros, selon des estimations d'analystes.

Healthineers a enregistré lors du dernier exercice un chiffre d'affaires de 13,8 milliards d'euros et dégagé un bénéfice net ajusté d'effets exceptionnels de 2,5 milliards, équivalent à une marge bénéficiaire d'environ 18%.

Siemens, qui fabrique aussi bien des turbines que des scanners médicaux, introduira cette très profitable filiale d'ingénierie médicale le 16 mars prochain et espère en retirer 4,65 milliards d'euros (5,3 milliards de francs), a indiqué dimanche le groupe. La presse allemande et les cabinets d'analystes tablaient jusqu'ici sur un montant d'environ 9 milliards d'euros, soit la plus importante IPO à Francfort depuis celle de Deutsche Telekom en 1996. Siemens a indiqué dans un communiqué compter sur une recette située entre "3,9 et 4,65 milliards d'euros". L'industriel munichois offre à partir de mardi et jusqu'au 15 mars prochain 15% des titres de sa filiale sur le marché, avec une fourchette allant de 26 à 31 euros. L'opération sera menée sur le marché régulé (Prime Standard) de la Bourse de Francfort et portera sur des titres existants, sans impliquer d'augmentation de capital. Elle devrait valoriser cette entité entre 30 et 40 milliards d'euros, selon des estimations d'analystes. Healthineers a enregistré lors du dernier exercice un chiffre d'affaires de 13,8 milliards d'euros et dégagé un bénéfice net ajusté d'effets exceptionnels de 2,5 milliards, équivalent à une marge bénéficiaire d'environ 18%.