Fin octobre, le tribunal du commerce de Bruxelles avait accepté la demande de protection contre ses créanciers du Sheraton Brussels Hotel, formulée le mois précédent. L'hôtel a cependant demandé le retrait de la procédure vendredi et a fait aveux de faillite lundi. Le Sheraton Brussels Hotel a souffert d'une baisse de fréquentation depuis les attentats du 22 mars mais cela ne justifie pas cette décision, selon les syndicats qui dénoncent une "faillite organisée". L'hôtel, le plus grand de Belgique, emploie environ 200 personnes et compte 500 chambres réparties sur 30 étages. (Belga)

Fin octobre, le tribunal du commerce de Bruxelles avait accepté la demande de protection contre ses créanciers du Sheraton Brussels Hotel, formulée le mois précédent. L'hôtel a cependant demandé le retrait de la procédure vendredi et a fait aveux de faillite lundi. Le Sheraton Brussels Hotel a souffert d'une baisse de fréquentation depuis les attentats du 22 mars mais cela ne justifie pas cette décision, selon les syndicats qui dénoncent une "faillite organisée". L'hôtel, le plus grand de Belgique, emploie environ 200 personnes et compte 500 chambres réparties sur 30 étages. (Belga)