L'entreprise publie mercredi une mise à jour commerciale intermédiaire en prévision des résultats trimestriels. Des informations circulaient déjà dans les médias mardi et rapportaient que Shell voudrait réduire de 40% ses coûts de production de pétrole et de gaz. Cela ferait partie d'une refonte stratégique avec en ligne de mire la transition énergétique et une simplification de la structure de la société. Les suppressions d'emplois auraient donc lieu dans le cadre d'une plus grande réorganisation de l'entreprise, qui emploie 83.000 personnes dans le monde. (Belga)

L'entreprise publie mercredi une mise à jour commerciale intermédiaire en prévision des résultats trimestriels. Des informations circulaient déjà dans les médias mardi et rapportaient que Shell voudrait réduire de 40% ses coûts de production de pétrole et de gaz. Cela ferait partie d'une refonte stratégique avec en ligne de mire la transition énergétique et une simplification de la structure de la société. Les suppressions d'emplois auraient donc lieu dans le cadre d'une plus grande réorganisation de l'entreprise, qui emploie 83.000 personnes dans le monde. (Belga)