SAP "va travailler au niveau mondial pour employer des personnes atteintes d'autisme comme testeurs de logiciels, programmeurs logiciels et spécialistes de l'assurance de qualité des données", indique dans un communiqué le groupe, qui estime pouvoir avoir un avantage compétitif grâce "aux talents uniques" des personnes autistes.

L'objectif du groupe est que d'ici à 2020 les autistes représentent 1% de ses quelques 65.000 salariés dans le monde. Pour l'heure, le groupe ne compte que quelques salariés autistes en Inde et en Irlande, dans le cadre de projets pilotes. Grâce à un partenariat désormais mondial avec l'organisation danoise Specialisterne, spécialisée dans l'emploi d'autistes principalement dans des métiers technologiques, SAP va étendre son recrutement en 2013 aux Etats-Unis, au Canada et en Allemagne.

SAP "va travailler au niveau mondial pour employer des personnes atteintes d'autisme comme testeurs de logiciels, programmeurs logiciels et spécialistes de l'assurance de qualité des données", indique dans un communiqué le groupe, qui estime pouvoir avoir un avantage compétitif grâce "aux talents uniques" des personnes autistes. L'objectif du groupe est que d'ici à 2020 les autistes représentent 1% de ses quelques 65.000 salariés dans le monde. Pour l'heure, le groupe ne compte que quelques salariés autistes en Inde et en Irlande, dans le cadre de projets pilotes. Grâce à un partenariat désormais mondial avec l'organisation danoise Specialisterne, spécialisée dans l'emploi d'autistes principalement dans des métiers technologiques, SAP va étendre son recrutement en 2013 aux Etats-Unis, au Canada et en Allemagne.