Le bureau de conseil, qui conduisait cette étude pour la cinquième fois, continue de constater des différences significatives par rapport aux pays voisins. Celles-ci vont de 11 à 20% en Flandre, et même jusqu'à 33% en Wallonie. Les entreprises à forte intensité énergétique reçoivent toutes sortes d'exemptions en Allemagne, aux Pays-Bas et en France, comme des réductions sur les tarifs nets et sur les surcoûts pour énergie verte. Nos entreprises sont dès lors confrontées à un handicap concurrentiel équivalant à des centaines de millions d'euros, estime Febeliec.
...