La Vision EQXX pourrait parcourir plus de 1.000 kilomètres dans le trafic routier normal avec une seule charge de batterie, assure le constructeur. Cela correspond à 279 km de plus que les près de 770 km du meilleur modèle actuel de la catégorie électrique, l'EQS de Mercedes. La voiture, qui dispose aussi de panneaux solaires sur le toit, doit cependant encore être testée sur la route dans quelques mois, sur un trajet de 1.000 kilomètres, soit la distance entre Paris et Berlin. Si cela fonctionne et que cette batterie et son autonomie sont déployées sur des véhicules de série, cela sera une manière de contourner le problème causé par des infrastructures de recharge encore trop déficientes en Europe, estime Mercedes-Benz. Le prototype présenté à Las Vegas a été développé en l'espace de 18 mois, entre autres par les ingénieurs des écuries de Formule 1 et de Formule E du constructeur allemand. Les composants et les détails techniques de la voiture pourraient être visibles dans les futurs véhicules de série d'ici deux à trois ans, et donc d'ici à 2025. Quant à la batterie, de 201 ch, elle pourrait être intégrée dans une voiture compacte, assure Mercedes-Benz. (Belga)

La Vision EQXX pourrait parcourir plus de 1.000 kilomètres dans le trafic routier normal avec une seule charge de batterie, assure le constructeur. Cela correspond à 279 km de plus que les près de 770 km du meilleur modèle actuel de la catégorie électrique, l'EQS de Mercedes. La voiture, qui dispose aussi de panneaux solaires sur le toit, doit cependant encore être testée sur la route dans quelques mois, sur un trajet de 1.000 kilomètres, soit la distance entre Paris et Berlin. Si cela fonctionne et que cette batterie et son autonomie sont déployées sur des véhicules de série, cela sera une manière de contourner le problème causé par des infrastructures de recharge encore trop déficientes en Europe, estime Mercedes-Benz. Le prototype présenté à Las Vegas a été développé en l'espace de 18 mois, entre autres par les ingénieurs des écuries de Formule 1 et de Formule E du constructeur allemand. Les composants et les détails techniques de la voiture pourraient être visibles dans les futurs véhicules de série d'ici deux à trois ans, et donc d'ici à 2025. Quant à la batterie, de 201 ch, elle pourrait être intégrée dans une voiture compacte, assure Mercedes-Benz. (Belga)