Ryanair arrive à la 10e place, avec des émissions de CO2 atteignant 9,8 millions de tonnes en 2018, soit 7% de plus qu'en 2017. A titre de comparaison, Brussels Airlines a émis l'an dernier quelque 780.000 tonnes de CO2. Les principaux émetteurs en Belgique sont ArcelorMittal à Gand (4,4 millions de tonnes), la centrale électrique Knippegroen d'Electrabel à Gand (4,6 millions de tonnes) et la raffinerie Total à Anvers (3,6 millions de tonnes).

Au niveau européen, les émissions de CO2 ont diminué de 4,2% alors que celles du secteur aérien du Vieux-Continent ont augmenté de 5,7%.

Selon l'organisation T&E, les autorités n'en font pas assez pour contrôler les émissions de CO2 du secteur aérien qui, en outre, "ne paie pas de taxes sur son fuel et pas de TVA sur ses tickets".

Ryanair arrive à la 10e place, avec des émissions de CO2 atteignant 9,8 millions de tonnes en 2018, soit 7% de plus qu'en 2017. A titre de comparaison, Brussels Airlines a émis l'an dernier quelque 780.000 tonnes de CO2. Les principaux émetteurs en Belgique sont ArcelorMittal à Gand (4,4 millions de tonnes), la centrale électrique Knippegroen d'Electrabel à Gand (4,6 millions de tonnes) et la raffinerie Total à Anvers (3,6 millions de tonnes). Au niveau européen, les émissions de CO2 ont diminué de 4,2% alors que celles du secteur aérien du Vieux-Continent ont augmenté de 5,7%. Selon l'organisation T&E, les autorités n'en font pas assez pour contrôler les émissions de CO2 du secteur aérien qui, en outre, "ne paie pas de taxes sur son fuel et pas de TVA sur ses tickets".