AirHelp s'est attelé à calculer le montant total des dédommagements auxquels auraient droit les 30.000 passagers, qui voulaient voyager vendredi 28 septembre avec la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair, mais qui resteront au sol suite à la suppression de 190 vols. Le montant d'indemnisations s'élèverait à la bagatelle de 8,4 millions d'euros pour cette seule journée de grève.

Leader mondial de l'indemnisation aérienne, AirHelp veut sensibiliser les passagers à oser faire valoir leurs droits en cas de retard ou d'annulation de leur vol. Elle les aide dans les démarches à effectuer auprès des compagnies afin d'obtenir un dédommagement financier. Et de rappeler que "l'indemnisation aérienne des passagers aura bien lieu et qu'il s'agit d'un droit dont il ne faut, en aucun cas, hésiter à user".

Christian Nielsen, directeur juridique chez AirHelp soulignant encore "que la loi est la loi et que Ryanair ne pourra ignorer la décision de la Cour de Justice de l'Union européenne d'avril dernier". Illustrant son propos par le fait qu'au cours de ces dernières semaines, British Airways a déjà perdu à quatre reprises, devant des tribunaux locaux, sur la question des indemnisations.

Toujours bon à savoir si votre vol a été annulé.

AirHelp s'est attelé à calculer le montant total des dédommagements auxquels auraient droit les 30.000 passagers, qui voulaient voyager vendredi 28 septembre avec la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair, mais qui resteront au sol suite à la suppression de 190 vols. Le montant d'indemnisations s'élèverait à la bagatelle de 8,4 millions d'euros pour cette seule journée de grève.Leader mondial de l'indemnisation aérienne, AirHelp veut sensibiliser les passagers à oser faire valoir leurs droits en cas de retard ou d'annulation de leur vol. Elle les aide dans les démarches à effectuer auprès des compagnies afin d'obtenir un dédommagement financier. Et de rappeler que "l'indemnisation aérienne des passagers aura bien lieu et qu'il s'agit d'un droit dont il ne faut, en aucun cas, hésiter à user". Christian Nielsen, directeur juridique chez AirHelp soulignant encore "que la loi est la loi et que Ryanair ne pourra ignorer la décision de la Cour de Justice de l'Union européenne d'avril dernier". Illustrant son propos par le fait qu'au cours de ces dernières semaines, British Airways a déjà perdu à quatre reprises, devant des tribunaux locaux, sur la question des indemnisations. Toujours bon à savoir si votre vol a été annulé.