Ryanair avait par le passé essayé d'acquérir la majorité d'Aer Lingus à trois reprises, sans succès, et elle a été rappelée à l'ordre par la Commission européenne et par la suite sommée par les autorités de la concurrence britanniques de ramener sa participation à 5%.

Le conseil d'administration a donné son accord pour une vente de ses parts à IAG pour un montant de 2,55 euros par action. "Nous pensons que l'offre d'IAG pour Aer Lingus est raisonnable dans le marché actuel et nous avons l'intention de l'accepter, dans le meilleur intérêt des actionnaires de Ryanair", a expliqué Michael O'Leary, le patron de cette dernière.

Toujours selon le CEO, Ryanair réalisera une petite plus-value sur la vente des parts de Aer Lingus par rapport aux investissements consentis depuis neuf ans.

Ryanair avait par le passé essayé d'acquérir la majorité d'Aer Lingus à trois reprises, sans succès, et elle a été rappelée à l'ordre par la Commission européenne et par la suite sommée par les autorités de la concurrence britanniques de ramener sa participation à 5%.Le conseil d'administration a donné son accord pour une vente de ses parts à IAG pour un montant de 2,55 euros par action. "Nous pensons que l'offre d'IAG pour Aer Lingus est raisonnable dans le marché actuel et nous avons l'intention de l'accepter, dans le meilleur intérêt des actionnaires de Ryanair", a expliqué Michael O'Leary, le patron de cette dernière.Toujours selon le CEO, Ryanair réalisera une petite plus-value sur la vente des parts de Aer Lingus par rapport aux investissements consentis depuis neuf ans.