Les sites de réservation de voyages en ligne incriminés transmettent de fausses coordonnées clients à Ryanair et ajoutent les noms de clients sur des cartes de crédit "virtuelles", ce qui empêche les remboursements directs aux clients. Ces 'screen scrapers' refusent ensuite de répondre aux demandes de remboursement des voyageurs concernés.

Le service clientèle de Ryanair a été submergé ces dernières semaines de plaintes concernant ces sites web non autorisés qui refusent de traiter avec les clients de Ryanair ou de les aider.

La compagnie invite ces personnes qui ont été trompées et surfacturées à demander directement un remboursement à Ryanair par le biais d'un nouveau formulaire "vérification client" sur Ryanair.com.

Le transporteur a indiqué il y a quelques jours qu'il aurait effectué 90% des remboursements en espèces de ses clients avant la fin du mois de juillet.

Les sites de réservation de voyages en ligne incriminés transmettent de fausses coordonnées clients à Ryanair et ajoutent les noms de clients sur des cartes de crédit "virtuelles", ce qui empêche les remboursements directs aux clients. Ces 'screen scrapers' refusent ensuite de répondre aux demandes de remboursement des voyageurs concernés. Le service clientèle de Ryanair a été submergé ces dernières semaines de plaintes concernant ces sites web non autorisés qui refusent de traiter avec les clients de Ryanair ou de les aider. La compagnie invite ces personnes qui ont été trompées et surfacturées à demander directement un remboursement à Ryanair par le biais d'un nouveau formulaire "vérification client" sur Ryanair.com. Le transporteur a indiqué il y a quelques jours qu'il aurait effectué 90% des remboursements en espèces de ses clients avant la fin du mois de juillet.