Après un décrochage lundi, la monnaie russe reste sous pression et a atteint de nouveaux planchers mercredi. Elle a perdu environ 10% de sa valeur depuis le début de la semaine. "La situation est bien sûr assez volatile sur le marché des changes, mais la banque centrale et le ministère des Finances gardent la situation sous contrôle", a déclaré le ministre des Finances Anton Silouanov, sur la chaîne Rossiya 24. La monnaie russe a atteint mercredi 65,06 roubles pour un dollar et 80,5 roubles pour un euro, ses plus bas niveaux depuis 2016, après un tweet du président Donald Trump avertissant la Russie de frappes à venir en Syrie. Les nouvelles sanctions imposées par les Etats-Unis contre la Russie avaient provoqué un mouvement de panique lundi parmi les investisseurs, qui ont fui massivement les entreprises russes et provoqué le plongeon du rouble. (Belga)