L'ACV Transcom a déposé un préavis dans la foulée d'une commission paritaire vendredi dernier au cours de laquelle la direction s'est rendue coupable d'une "rupture de contrat", selon le responsable syndical Kurt Callaerts. Le désaccord tourne autour de la manière dont les contrôleurs aériens peuvent utiliser des "heures de prime" qui leur ont été allouées. Le syndicat estime que la direction revient sur certains accords. Le préavis de grève du syndicat chrétien flamand court à partir du 29 février. (Belga)

L'ACV Transcom a déposé un préavis dans la foulée d'une commission paritaire vendredi dernier au cours de laquelle la direction s'est rendue coupable d'une "rupture de contrat", selon le responsable syndical Kurt Callaerts. Le désaccord tourne autour de la manière dont les contrôleurs aériens peuvent utiliser des "heures de prime" qui leur ont été allouées. Le syndicat estime que la direction revient sur certains accords. Le préavis de grève du syndicat chrétien flamand court à partir du 29 février. (Belga)