"Tous les finalistes ont déposé un projet d'innovation ambitieux, mais la pilule contraceptive de Mithra possède un potentiel particulièrement grand", souligne le président du jury François Cornélis. Estelle est la première pilule contraceptive basée sur l'Estetrol, l'hormone naturelle produite dans le foie du foetus durant la grossesse. Mithra est parvenue à la reproduire et les résultats des tests cliniques sur 4.000 patientes sont sûrs et efficaces, avec moins d'effets secondaires.
...

"Tous les finalistes ont déposé un projet d'innovation ambitieux, mais la pilule contraceptive de Mithra possède un potentiel particulièrement grand", souligne le président du jury François Cornélis. Estelle est la première pilule contraceptive basée sur l'Estetrol, l'hormone naturelle produite dans le foie du foetus durant la grossesse. Mithra est parvenue à la reproduire et les résultats des tests cliniques sur 4.000 patientes sont sûrs et efficaces, avec moins d'effets secondaires."Tous les tests cliniques sont terminés et Estelle devrait être lancée en 2020", expliquent François Fornieri et Jean-Michel Foidart, les fondateurs de la société Mithra cotée en Bourse. "Nous sommes actuellement dans la phase d'approbation finale et nous soumettons nos dossiers aux agences de régulation aux États-Unis et en Europe. Il s'agit d'une pilule made in Belgium. Elle a été développée dans notre pays et sera également produite ici pour être exportée dans le monde entier. C'est un blockbuster potentiel avec un impact positif pour l'économie belge." Mithra emploie actuellement plus de 200 personnes, un chiffre qui devrait dépasser la barre des 300 personnes d'ici 2020. Par ailleurs, deux autres produits à base d'Estetrol sont en développement pour soulager les symptômes de la ménopause et de la périménopause (la période de transition vers la ménopause, NDLR)."Mithra s'est distinguée parmi cinq autres finalistes : Beaulieu International Group, Eastman Chemical Company, Eurogentec, Janssen Pharmaceutica et Kaneka. Beaulieu a mis au point une fibre textile en polypropylène sans latex permettant de recycler à 100% les tapis pour les salons et les événements. Eastman a travaillé au développement d'une molécule synthétique qui rend la pulvérisation des cultures agricoles plus sûre et plus efficace. Eurogentec, une société de biotechnologie basée à Liège, est devenue le leader mondial de la production à grande échelle d'ADN plasmidien. Cela permet de rendre la thérapie génique pour le traitement du sida ou du cancer accessible à davantage de personnes. Avec le séchage par automatisation, Janssen Pharmaceutica à Geel a conçu une technique de production qui permet au corps humain d'absorber beaucoup plus efficacement des médicaments extrêmement complexes. Enfin, la filiale belge de la société japonaise de produits chimiques Kaneka construit, à Westerlo, une nouvelle unité de production pour des particules de mousse à base de composants naturels qui rendent les emballages en plastique biodégradables s'ils se retrouvent dans la nature ou dans la mer.Les trois éditions précédentes de l'Innovation Award ont été remportées par la PME gantoise Emulco - en collaboration avec BASF -, Agfa Graphics et GSK. Emulco avait réussi à mettre en émulsion un polymère très résistant. Agfa et GSK se sont distinguées respectivement pour une encre révolutionnaire adaptée aux emballages de boissons et d'aliments, et un vaccin candidat contre le zona baptisé la ceinture de feu.Traduction : virginie·dupont·sprl