Mercredi dernier, la maison mère des AG a dévoilé un bénéfice net de 452 millions d'euros pour les trois premiers mois de l'année contre 251 millions d'euros à la même période l'an dernier, soit une hausse de 80 %. Cette forte progre...

Mercredi dernier, la maison mère des AG a dévoilé un bénéfice net de 452 millions d'euros pour les trois premiers mois de l'année contre 251 millions d'euros à la même période l'an dernier, soit une hausse de 80 %. Cette forte progression a été portée par une exceptionnelle plus-value liée à l'offre sur les titres Fresh. Une performance supérieure aux prévisions des analystes, comme d'ailleurs le résultat net de l'assurance, arrêté à 113 millions d'euros, soit 23 millions de plus que prévu. En raison du caractère incertain de la pandémie, Ageas n'est toutefois pas en mesure de confirmer ses prévisions de bénéfices (entre 850 et 950 millions d'euros) pour 2020. De son côté, le bancassureur KBC a plongé dans le rouge malgré un bon début d'année. Les 15 derniers jours de mars lui ont été fatals et l'institution a fait part d'une perte de 5 millions d'euros contre un bénéfice de 702 millions à la même période en 2019. Si des éléments positifs, comme la forte hausse des crédits et des dépôts des clients, ont été enregistrés, KBC entrevoit une année 2020 peu réjouissante et prévoit des réductions de valeur sur crédits de l'ordre d'1,1 milliard d'euros.