L'entreprise Orica Belgium est spécialisée dans la fabrication d'explosifs industriels et leur distribution. Organisée en différentes divisions, la multinationale à laquelle elle est intégrée est présente sur différents continents. A Châtelet, elle souhaite licencier une vingtaine de travailleurs sur les 48 qui y sont occupés. "La direction invoque une rentabilité trop faible", a précisé Marc Moreau. Ne comptant pas un nombre suffisant de travailleurs, l'usine carolo n'a pas de délégation syndicale. Après avoir été contactés par des travailleurs, les syndicats carolos ont envoyé un courrier à la direction lui proposant de représenter les travailleurs lors des différentes réunions de la procédure Renault. (Belga)