La plupart des travailleurs de l'entreprise avaient arrêté le travail mardi après-midi après la découverte d'amiante lors de travaux de rénovation. La société n'avait pas pris de mesures pour protéger la santé de ses salariés et ceux-ci ont potentiellement pu entrer en contact avec des particules d'amiante, avaient justifié les syndicats. Un raisonnement qu'avait rejeté la direction. La grève s'est poursuivie jusqu'à ce mercredi midi et la concertation entre les représentants des travailleurs, la direction de Swissport Cargo et Brussels Airport Company, qui exploite l'aéroport de Zaventem. Un accord y a été conclu, indique Fouad Bougrine, du syndicat libéral. L'équipe de l'après-midi reprend le travail, a-t-il précisé au nom du front commun syndical. "Ce que nous avons demandé, nous l'avons obtenu", se félicite-t-il. Une analyse complémentaire sera réalisée sur la présence d'amiante. Un nouvel espace temporaire est en outre prévu pour les douches et les toilettes, qui avaient également fait l'objet de doléances des travailleurs. (Belga)

La plupart des travailleurs de l'entreprise avaient arrêté le travail mardi après-midi après la découverte d'amiante lors de travaux de rénovation. La société n'avait pas pris de mesures pour protéger la santé de ses salariés et ceux-ci ont potentiellement pu entrer en contact avec des particules d'amiante, avaient justifié les syndicats. Un raisonnement qu'avait rejeté la direction. La grève s'est poursuivie jusqu'à ce mercredi midi et la concertation entre les représentants des travailleurs, la direction de Swissport Cargo et Brussels Airport Company, qui exploite l'aéroport de Zaventem. Un accord y a été conclu, indique Fouad Bougrine, du syndicat libéral. L'équipe de l'après-midi reprend le travail, a-t-il précisé au nom du front commun syndical. "Ce que nous avons demandé, nous l'avons obtenu", se félicite-t-il. Une analyse complémentaire sera réalisée sur la présence d'amiante. Un nouvel espace temporaire est en outre prévu pour les douches et les toilettes, qui avaient également fait l'objet de doléances des travailleurs. (Belga)