"C'est une bonne chose pour le personnel car on évite ainsi la privatisation de bpost", a affirmé Jacques Lespagnard, responsable de la CGSP. "La dernière offre mise sur la table par la poste belge, qui se chiffrait en centaines de millions d'euros et prévoyait que le gouvernement cède davantage que ce qui avait été initialement prévu, était scandaleuse vis-à-vis des travailleurs à qui l'on demande tant d'efforts depuis tant d'années", a-t-il ajouté. "Nous n'avons jamais été partisans de cette opération et elle nous a toujours inquiétés car au niveau social, nous n'avons pas la même culture que les Néerlandais", a encore rappelé Jacques Lespagnard, selon qui le personnel de bpost va désormais "pouvoir souffler un peu". (Belga)

"C'est une bonne chose pour le personnel car on évite ainsi la privatisation de bpost", a affirmé Jacques Lespagnard, responsable de la CGSP. "La dernière offre mise sur la table par la poste belge, qui se chiffrait en centaines de millions d'euros et prévoyait que le gouvernement cède davantage que ce qui avait été initialement prévu, était scandaleuse vis-à-vis des travailleurs à qui l'on demande tant d'efforts depuis tant d'années", a-t-il ajouté. "Nous n'avons jamais été partisans de cette opération et elle nous a toujours inquiétés car au niveau social, nous n'avons pas la même culture que les Néerlandais", a encore rappelé Jacques Lespagnard, selon qui le personnel de bpost va désormais "pouvoir souffler un peu". (Belga)